Le Bitcoin en pratique

Le Bitcoin est une révolution. Mais comment l’utiliser dans la pratique ? Où trouver des Bitcoins ? Comment réaliser des transactions avec son porte-monnaie électronique ?

bitcoin-piece

Acheter des Bitcoins

L’achat de Bitcoins est un peu plus contraignant qu’un achat traditionnel sur internet. En effet, il n’est pas possible d’acheter des Bitcoins avec sa carte de crédit ou avec PayPal, car une transaction en Bitcoin est irréversible. Cela n’est pas le cas pour les paiements par CB ou par PayPal qui peuvent être annulés à la demande du payeur. Tout achat de Bitcoins par ces moyens pourrait donc donner lieu à des fraudes, car certains clients achèteraient des Bitcoins pour annuler leur paiement juste après.

Par virement ou en espèces

L’achat de Bitcoins se fait donc en général par virement, un moyen de paiement qu’il n’est pas possible d’annuler une fois que l’argent a été effectivement transféré. Il est également possible de payer ses Bitcoins en liquide, si l’acheteur et le vendeur se trouvent au même endroit.

L’achat de Bitcoins par virement nécessite néanmoins un tiers de confiance. Comment être sûr, après avoir effectué un virement, que le vendeur de Bitcoins va bien remplir sa part du contrat ? Heureusement, de nombreuses places de marché, aussi appelées des exchanges ou plateformes d’échange, se sont spécialisées dans la mise en relation de vendeurs et d’acheteurs et sécurisent leurs transactions.

Les plateformes d’échange

Les plateformes d’échange sont des intermédiaires entre les acheteurs et vendeurs de Bitcoins. Il y a deux sortes de plateformes :

  1. Les plateformes de trading : ce sont celles qui ont un compte en banque de dépôt où les acheteurs de Bitcoins doivent déposer de l’argent en euro avant de pouvoir acquérir de la cryptomonnaie. On peut bien entendu acheter des Bitcoins en dollars, en livres sterling et dans la plupart des autres monnaies les plus répandues.
  2. Les plateformes de séquestre : ce sont celles qui ne font que bloquer les Bitcoins en attendant que l’acheteur fasse un virement en euro directement au vendeur.

Les plateformes de trading

Pour acheter des Bitcoins sur ces plateformes, il vous faudra tout d’abord leur envoyer de l’argent en devise traditionnelle. Lorsque le virement sera reçu par la plateforme, la somme sera créditée sur votre compte et mise à votre disposition pour acheter des Bitcoins.

Vous pourrez alors placer des offres d’achat ou répondre à des offres de vente de certaines quantités de Bitcoins à un certain prix. Dès que la transaction est validée, la somme correspondante sera prélevée en euro sur votre compte et vous recevrez vos Bitcoins sur un compte personnel au sein de la plateforme.

Vous pourrez ensuite transférer ces Bitcoins vers votre portefeuille électronique ou les conserver sur la plateforme pour les revendre quand le prix aura augmenté par exemple. Ce fonctionnement vous permet d’acheter et de vendre de façon très flexible.

Dans ce domaine, les plateformes actuellement les plus réputées sont bitstamp.net et Bitcoin-central.net qui a le gros avantage d’être en Français. Les principales plateformes sont référencées sur le site How to buy Bitcoin. La plateforme russe btc-e.com permet d’échanger des cryptomonnaies alternatives comme le LTC.

Les plateformes de séquestre

Ces autres plateformes ne voient pas transiter d’argent en euro sur leur compte en banque. Elles font juste office de tiers de confiance en bloquant uniquement les Bitcoins dans leur portefeuille et en laissant l’acheteur faire directement un virement en euro au vendeur.

Pour vendre leurs Bitcoins, les vendeurs doivent les déplacer vers un compte bloqué sur la plateforme. Lorsqu’une transaction est acceptée par un acheteur, ce dernier doit rapidement effectuer le virement en euro correspondant vers le compte du vendeur. Le vendeur doit ensuite valider la réception de ce paiement pour que les Bitcoins soient débloqués vers le compte de l’acheteur. La plateforme prend une commission en Bitcoin sur la somme bloquée.

En cas de litige, la plateforme demande des justificatifs et arbitre au mieux entre les deux parties. C’est par exemple le fonctionnement de la plateforme allemande Bitcoin.de.

Ces plateformes de séquestre semblent adopter un système plus vertueux dans le sens où aucune monnaie traditionnelle n’y transite (seuls les Bitcoins y sont déposés puis bloqués).

Un blocage des comptes en banque de ces plateformes ne les empêcherait donc pas de fonctionner. Par contre, comme le paiement par virement entre les deux parties prend plusieurs jours, ce fonctionnement n’est pas adapté pour du trading traditionnel.

Acheter des Bitcoins en espèces

Malheureusement, ces plateformes d’échange constituent un point faible pour l’utilisateur de Bitcoin qui veut rester anonyme. D’une part, elles voient transiter de l’argent réel et donc des coordonnées bancaires, et d’autre part elles demandent pour la plupart une pièce d’identité et même un justificatif de logement à l’inscription. C’est pourquoi les fans de l’anonymat préfèrent acheter ou vendre leurs Bitcoins en espèces.

Il est en effet tout à fait possible d’échanger des Bitcoins en rencontrant physiquement un acheteur ou un vendeur. Il suffit de réaliser la transaction en direct (par exemple depuis un mobile ou un PC portable) puis d’échanger le paiement en liquide dès qu’elle est confirmée par le réseau.

Le site localbitcoins.com permet, par exemple, de trouver des acheteurs ou vendeurs de Bitcoins en fonction de leur localisation géographique.

Des distributeurs automatiques de Bitcoins commencent peu à peu à voir le jour dont quelques-uns en France.

En mémoire de Spot