Gérer ses bitcoins

Dépenser ou recevoir des Bitcoins passe par l’utilisation d’un programme appelé portefeuille électronique, porte-monnaie électronique ou client Bitcoin.

bitcoin-qt

On appelle ce genre de logiciel un client Bitcoin au même titre, par exemple, qu’Outlook Express, Apple Mail ou Thunderbird sont des clients email.

Installer un portefeuille électronique sur son ordinateur

Installer le logiciel Bitcoin-QT

Le premier programme de porte-monnaie électronique Bitcoin à avoir vu le jour est appelé Bitcoin-QT. Ce logiciel s’installe très simplement sur un ordinateur, quel que soit son système d’exploitation (Windows, Mac OS ou Linux). Il est téléchargeable directement depuis le site officiel du Bitcoin (http://bitcoin.org/fr/telecharger).

Comprendre et utiliser le Bitcoin

Une fois installé, Bitcoin-QT va se synchroniser avec le réseau. En réalité, se synchroniser signifie qu’il va télécharger tout l’historique des transactions Bitcoin, la fameuse chaîne de bloc. Toute personne qui installe ce programme sur son ordinateur possède l’intégralité de toutes les transactions réalisées en Bitcoins depuis le début. C’est pour cela que l’on appelle Bitcoin-QT un client lourd ou full node en anglais.

C’est à cela que l’on reconnaît que le projet Bitcoin est bien un système P2P ou pair-à-pair : en utilisant Bitcoin-QT vous devenez un noeud du réseau. Sans que vous vous en rendiez compte, le réseau utilise votre ordinateur et votre bande passante pour faire transiter toutes sortes d’informations liées aux transactions.

La première synchronisation, celle qui se déroule juste après l’installation, dure malheureusement assez longtemps. Au moment où ces lignes sont écrites, l’archive pèse déjà plus de 20 gigaoctets et met plus d’une journée à arriver sur votre ordinateur. Néanmoins, par sa simplicité, Bitcoin-QT reste un très bon logiciel pour les débutants.

Préférer un client léger

Depuis juillet 2013, le site officiel du Bitcoin n’incite plus les utilisateurs à télécharger le client lourd Bitcoin-QT, trop long à installer pour ceux qui veulent tester rapidement la monnaie électronique. Il propose maintenant aux nouveaux utilisateurs de télécharger un client léger qui n’oblige pas à télécharger la totalité de la chaîne de bloc et qui, de ce fait, s’installe immédiatement. Le logiciel recommandé par la communauté Bitcoin est MultiBit que vous pouvez télécharger gratuitement (https://multibit.org). L’avantage principal de MultiBit est de s’installer beaucoup plus rapidement. En plus, il permet de créer plusieurs portefeuilles. Des clients légers sont aussi disponibles pour les terminaux mobiles sous Android ou iOS par exemple (http://bitcoin.org/fr/choisir-votre-porte-monnaie).

Attention, le logiciel Multibit est plus complexe à utiliser pour les débutants que le logiciel Bitcoin-QT.

Le portefeuille électronique hébergé sur internet

Il est également possible de stocker ses Bitcoins dans un portefeuille en ligne si l’on ne souhaite pas installer de porte-monnaie électronique sur son ordinateur ou que l’on veut pouvoir utiliser ses Bitcoins plus librement. Il existe en effet des services gratuits qui permettent d’héberger ses Bitcoins sur internet.

Ces services permettent d’accéder à vos Bitcoins depuis n’importe quel ordinateur, mais posent, bien entendu, la question de la confiance. Qu’adviendrait-il si vos Bitcoins disparaissaient suite à un piratage ou à une escroquerie ? À l’inverse, utiliser un tel service est une sécurité face au vol potentiel de votre ordinateur ou à l’effacement accidentel de vos Bitcoins.

Les portefeuilles en ligne les plus réputés sont accessibles ici : blockchain.info et coinbase.com. Notez que le site Blockchain vous enverra par email une sauvegarde de votre portefeuille à chaque fois que vous faites une transaction. De ce fait, même si ce site devait disparaître, vous pourriez importer cette sauvegarde dans un porte-monnaie installé sur votre ordinateur et récupérer vos Bitcoins. Ce site propose également des applications mobiles permettant de gérer son portefeuille en ligne depuis son smartphone.

En mémoire de Spot