Investir et spéculer

Faut-il spéculer sur le Bitcoin ? La réponse dépend bien entendu de vos objectifs et de votre goût du risque. En ce qui nous concerne, nous préférons déconseiller d’investir dans le Bitcoin si le seul objectif est de revendre avec un profit.

bitcoin-speculation

Nous le déconseillons, d’une part, car la spéculation entraîne la volatilité et que cette dernière rend le commerce en Bitcoins plus complexe. Comment vendre et acheter des biens en Bitcoins sereinement si la valeur de la cryptomonnaie double ou s’effondre en quelques jours ?

Il n’est pas possible de vendre la cryptomonnaie à découvert. Heureusement pour les amateurs de cette pratique, le site btcoracle.com permet de parier sur la hausse ou la baisse du cours du Bitcoin.

Nous le déconseillons également, car le risque est très élevé. Le Bitcoin est une invention récente et vulnérable. Évidemment, certains verront cela au contraire comme une raison de spéculer. Qu’adviendrait-il si un grand pays l’interdisait ou si l’une des grandes plateformes d’échanges était piratée ou disparaissait tout simplement ?

D’autre part, vu le relatif faible montant de Bitcoins en circulation, certains gros investisseurs professionnels possèdent un portefeuille important en Bitcoins ce qui leur permet aisément de manipuler les cours à la hausse ou à la baisse au détriment des plus petits possesseurs en réalisant au moment opportun des achats ou à des ventes en masse. Ces cours sont régis par la loi de l’offre et de la demande en Bitcoins sans qu’aucun contrôle ne puisse être effectué par une autorité régulatrice. Le nombre de Bitcoins étant limité à 21 millions, sur le long terme, la rareté devrait faire que les cours de la monnaie virtuelle s’envolent nécessairement.

Enfin, nous le déconseillons finalement, car il nous semble que ce n’est pas l’esprit du Bitcoin. Nous devrions nous saisir de cette invention pour nous libérer du joug des banques plutôt que d’en faire seulement un outil d’enrichissement personnel.

En mémoire de Spot