Votre première transaction en Bitcoins

Vous avez acheté des Bitcoins sur une plateforme d’échange et vous voulez maintenant les transférer sur votre portefeuille ?

bitcoin-transaction

Rien de plus simple, mais tout d’abord voyons comment se passe une transaction sur le réseau Bitcoin.

Une transaction prend place entre deux adresses

Chaque somme de Bitcoin est sauvegardée dans une adresse sur le réseau Bitcoin. Une adresse est représentée par une suite de lettres et de chiffres qui compte entre 27 et 34 caractères.
Voici une adresse au hasard : 31uEbMgunupShBVTewXjtqbBv5MndwfXhb.

Attention, chaque adresse est unique et sensible à la casse (une majuscule doit rester une majuscule).

Lorsque vous installerez un portefeuille électronique sur votre ordinateur, vous y trouverez déjà une adresse, prête à recevoir des paiements. Vous pouvez créer autant d’adresses que vous voulez : c’est gratuit. À chaque fois que vous créerez une adresse, elle viendra s’ajouter à votre liste au sein de votre portefeuille et vous pourrez y recevoir des Bitcoins.

Vous ne choisissez pas, à l’inverse d’une adresse email, vos adresses Bitcoin. Celles-ci sont générées automatiquement par votre porte-monnaie électronique. Il y a en réalité 2^160 soit 1,41.10^48 (un chiffre à 48 zéros) adresses possibles dans le réseau Bitcoin. Bien qu’il soit théoriquement possible de créer une infinité d’adresses au hasard en espérant tomber sur une qui contiendrait déjà les Bitcoins de quelqu’un d’autre, la probabilité de réussir est proche de zéro. À titre d’exemple, on pense qu’il y a seulement 2^63 grains de sable sur terre.

Vous pouvez quand même personnaliser le début de vos adresses Bitcoin si vous y tenez, mais il vous faudra installer un logiciel assez obscur nommé Vanitygen dont on explique le fonctionnement ici : https://en.bitcoin.it/wiki/Vanitygen.

Lorsqu’une adresse est créée, une clé privée est créée en même temps. En règle générale, l’utilisateur ignore tout de cette clé privée qui est en quelque sorte le mot de passe lié à cette adresse. Il s’agit d’une chaîne de caractères assez longue sauvegardée dans votre portefeuille. Chaque fois que vous émettez une transaction, le client Bitcoin utilise la clé privée associée à l’adresse pour signer la transaction afin que le réseau puisse vérifier que c’est bien le propriétaire de l’adresse en question qui a initié le paiement.

Comme pour l’envoi d’un email, vous aurez besoin d’une adresse de destination pour réaliser une transaction. Il vous faudra également spécifier un montant à transférer. Une transaction en Bitcoin ne nécessite pas que l’ordinateur du destinataire soit allumé. Le réseau prendra en compte la transaction et elle apparaîtra dans le portefeuille du destinataire dès qu’il sera connecté à Internet. Comme pour l’email également, une transaction est définitive : une fois envoyée, on ne peut pas l’annuler.

Pour la petite histoire, notez que vous pouvez, si vous le souhaitez, ajouter un message à votre transaction. Pour prouver que vous avez l’antériorité sur une idée ou un concept, vous pourriez par exemple crypter un texte et l’ajouter à une transaction en Bitcoins. Ce message serait inscrit dans la chaîne de bloc à la date de la transaction, et y resterait pour toujours. Attention toutefois, si votre transaction prend beaucoup de place (si par exemple vous avez décidé d’ajouter le texte d’un livre tout entier à votre transaction !), le réseau vous demandera de payer des frais proportionnels à la taille de votre message (0,0001 BTC par kilo-octet).

Une fois la transaction effectuée, elle doit être validée par le réseau

Une transaction en Bitcoin, une fois envoyée par l’émetteur, est finale et irréversible. Cependant, pour éviter une potentielle fraude et notamment l’annulation d’un paiement, il est prudent d’attendre qu’une transaction ait bien été confirmée par le réseau avant de la considérer comme irréversible.

Si vous vendez un objet et que vous attendez un paiement en Bitcoins, la transaction apparaîtra dans votre porte-monnaie dès que l’acheteur aura validé son paiement. Mais, pour autant, cette transaction ne sera pas encore confirmée par le réseau. Les transactions reçoivent une confirmation toutes les dix minutes environ. À partir de 6 confirmations (1 heure en gros), on considère qu’une transaction est définitivement irréversible.

La première confirmation que reçoit une transaction correspond au moment où elle est incluse dans un nouveau bloc au sein de la chaîne de bloc. Chaque nouvelle confirmation correspond à un bloc supplémentaire généré après le bloc en question. En clair, plus votre transaction sera enregistrée profondément dans la chaîne de bloc, plus celle-ci sera considérée comme sûre et irréversible et plus elle recevra de confirmations.

Comme le réseau produit 1 bloc en moyenne toutes les dix minutes, une transaction reçoit environ 150 confirmations par jour.

Une seule confirmation peut offrir une sécurité suffisante pour de petites transactions. Toutefois, pour de plus grandes sommes, il est prudent d’attendre qu’une transaction ait accumulé au moins 6 confirmations. Chaque nouvelle confirmation diminue exponentiellement le risque de fraude (déjà faible, rappelons-le).

En mémoire de Spot