Les cryptomonnaies alternatives

Suite à l’invention du Bitcoin, plusieurs cryptomonnaies basées sur les mêmes principes ont vu le jour. Les inventeurs de ce qu’on appelle les altcoins ont réutilisé les principes généraux du Bitcoin et de son logiciel et y ont apporté des améliorations.

cryptomonnaie-illustration

La plateforme de trading btc-e.com permet d’acheter et d’échanger la plupart des altcoins (Bitcoin y compris).

Le Litecoin

Le Litecoin (ou LTC) est le plus répandu des altcoins. Il dispose d’une base d’utilisateurs importante et jouit d’une capitalisation atteignant les 200 millions de dollars. Ce montant est à comparer avec la capitalisation du Bitcoin. Le Litecoin veut être au Bitcoin ce que l’argent est à l’or.

Même si les deux monnaies sont très similaires, le Litecoin apporte quelques améliorations : les blocs sont minés 4 fois plus vite (les transactions sont donc confirmées 4 fois plus vite également) et le nombre maximum de litecoins en circulation, tel que l’a décidé arbitrairement son concepteur, est plus élevé. Cela promet plus de liquidité théorique pour les utilisateurs (même si le LTC, comme le BTC, est divisible à l’infini). Malheureusement peu de commerces et peu de plateformes d’échanges acceptent aujourd’hui le Litecoin et le Bitcoin reste bien plus utilisé.

Même si les valeurs du Bitcoin et du Litecoin sont fortement liées, le Litecoin représente une opportunité de diversifier son portefeuille en cryptomonnaie. Pour en savoir plus sur le Litecoin, visitez : litecoin.org.

Les autres altcoins

Voici d’autres cryptomonnaies, par ordre décroissant de capitalisation :

  • Le Peercoin (PPC) est basé sur un concept proche du Bitcoin mais qui consomme moins d’énergie sur le long terme. Cette cryptomonnaie introduit le concept de preuve de propriété : en gros, plus un mineur possède de peercoins, plus il est légitime pour miner et moins il doit dépenser de ressources informatiques (et énergétiques). De plus, il n’y a pas de limite du nombre total de PPC en circulation. En savoir plus : peercoin.net.
  • Le Namecoin (NMC) est plus qu’une cryptomonnaie. La chaîne de bloc de Namecoin est une sorte d’espace de stockage pair-à-pair dans lequel on peut enregistrer des données au travers de transactions. En savoir plus : namecoin.info.
  • Le Feathercoin (FTC) est très proche du Litecoin. Son créateur a prévu plusieurs optimisations qui protègent mieux le réseau contre les attaques. Toutefois la capitalisation du Feathercoins reste encore faible. En savoir plus : feathercoin.com.

L’existence de ces altcoins est intéressante à plus d’un titre. Elles sont tout d’abord un hommage à l’invention du Bitcoin puisqu’elles en reprennent ses concepts généraux et réutilisent toutes son logiciel (modifié). De plus, certaines améliorations adoptées par ces cryptomonnaies se révèleront peut-être intéressantes sur le long terme et pourraient, pourquoi pas, être adoptées par le Bitcoin.

Enfin, elles offrent des possibilités supplémentaires d’investissement, car psychologiquement il est plus facile d’acheter des LTC ou des FTC qui valent moins de 10 $ que des Bitcoins qui valent déjà plusieurs centaines de dollars pièce.

En mémoire de Spot