La création des Bitcoins

La création monétaire a été planifiée dès la genèse du réseau Bitcoin. Nous l’avons dit : aucune organisation, aucune banque centrale n’a le droit, ni la possibilité, d’émettre des Bitcoins. Dès lors, comment créer et diffuser cette monnaie ?

bitcoin-monnaie

On ne peut bien entendu pas la distribuer de façon arbitraire ! L’inventeur du Bitcoin a donc mis au point une mécanique tout bonnement géniale qui planifie la création de Bitcoins de façon transparente pour le bien du Bitcoin lui-même.

La création de Bitcoins est en effet destinée à financer l’activité qui consiste à enregistrer toutes les transactions dans l’archive publique (la chaîne de bloc). Cette activité s’appelle le minage.

Chaque nouvelle transaction y est ajoutée pour s’assurer que personne ne dépense deux fois ses Bitcoins.

Le minage est logiquement l’apanage des mineurs de Bitcoins. Ces mineurs sont des personnes (ou des entreprises) qui utilisent leur matériel informatique pour accomplir une tâche d’utilité publique : ils enregistrent les transactions dans la chaîne de bloc.

Les Bitcoins ainsi créés servent à récompenser les mineurs pour leurs efforts. Aujourd’hui, 25 BTC sont distribués aux mineurs toutes les 10 minutes environ. Ce sont donc 3 600 Bitcoins qui sont créés tous les jours pour le bien du réseau. Grâce à ce concept unique, le Bitcoin n’a pas besoin d’une banque centrale.

Cette activité de minage nécessite de très importantes capacités de traitement informatique tout en étant gourmande en énergie. À titre d’exemple, un ordinateur individuel récent et puissant n’est
aujourd’hui même pas suffisant pour accomplir cette tâche.

La création monétaire est donc vertueuse puisqu’elle récompense ceux qui investissent en matériel et en énergie pour maintenir le réseau à flot. Mais elle est aussi transparente, car chacun peut savoir combien le réseau crée de monnaie à un instant donné, combien il va en créer dans le futur et à qui (et pourquoi) sont distribuées les sommes. Il y a aujourd’hui environ de 12 millions de Bitcoins en circulation et on connaît déjà le nombre maximum de Bitcoins qui seront créés en tout : 21 millions.

Lorsque ce maximum sera atteint et qu’il ne restera plus de Bitcoins à créer pour financer le minage, les mineurs seront rémunérés par des commissions sur les transactions. Ces commissions resteront faibles du fait de la concurrence entre mineurs (chacun voudra traiter le plus de transactions possible pour maximiser ses gains).

En mémoire de Spot