Crédit auto : Tout ce que vous devez savoir

Si vous souhaitez contracter un crédit auto pour acheter un véhicule, neuf ou d’occasion, cet article vous donne les meilleures pistes pour l’obtenir aux meilleures conditions.

illustration-credit-auto

À qui s’adresser pour un crédit auto ?

Le crédit auto est proposé par tous les organismes financiers : les banques, les filiales de crédit des constructeurs automobiles, les établissements spécialisés (Sofinco, Cofidis …) ou les sociétés indépendantes. Choisissez la solution la mieux adaptée à votre profil et à votre budget.

Le crédit auto en ligne

Pour d’ores et déjà vous faire une idée, vous pouvez faire une simulation de plusieurs établissements avec l’un des nombreux comparateurs de crédits en ligne. En quelques clics, vous obtiendrez ainsi un devis personnalisé. Pour répondre au mieux à votre demande, vous préciserez la marque du véhicule désiré et le nombre de mensualités souhaitées pour le remboursement de crédit. Si vous optez pour cette solution, sachez que vous ne pourrez pas facilement négocier votre contrat.

Un crédit auto auprès d’une banque ou d’un concessionnaire ?

Chez un concessionnaire, le taux d’intérêt est souvent plus élevé qu’auprès d’une banque. Les offres des constructeurs sont systématiquement des crédits affectés, ce qui veut dire que le crédit est lié à la vente. Si votre crédit est refusé, la vente sera alors annulée. Si vous souscrivez un crédit auto en passant par une banque, vous aurez de nombreuses solutions de crédit. En revanche, attendez-vous à ce que la procédure soit plus longue qu’en contractant un prêt auprès d’un concessionnaire. Dans tous les cas, l’organisme prêteur vous fera une offre préalable de crédit qui précisera les modalités liées à l’emprunt (mensualités, durée, coût total…).

À vous de bien l’étudier. Ce document vous sera remis en deux exemplaires (avec un exemplaire supplémentaire pour chacune des cautions, s’il en existe), il devra obligatoirement comporter un feuillet détachable vous permettant de renoncer au crédit.

Vous disposez d’un délai de réflexion de quinze jours pour répondre favorablement à l’offre à compter du jour de sa rédaction ou, le cas échéant, d’user de votre droit de rétractation (sept jours) si vous ne souhaitez plus adhérer à l’offre qui vous a été proposée.

Pour un véhicule d’occasion

Si vous comptez acquérir une voiture d’occasion, optez de préférence pour un crédit auto auprès d’un garagiste ou d’un concessionnaire. En effet, l’un ou l’autre peut, contrairement à une banque, vous proposer une garantie pièces détachées et main-d’œuvre.

Si vous décidez d’acheter votre véhicule à un particulier, préférez le prêt personnel et justifiez votre achat auprès de l’organisme prêteur, ce qui vous permettra d’obtenir des taux plus avantageux.

Que faut-il comparer ?

Chaque organisme propose des offres différentes de crédit. Pour faire une bonne comparaison, ne négligez pas certains points :

Faites la différence entre le taux effectif global et le taux nominal
Si vous établissez un devis en ligne, assurez-vous que la simulation indique bien le taux effectif global (appelé TEG), ce qui signifiera que tous les frais annexes à votre crédit sont pris en compte (assurance, frais de dossiers…).

En revanche, s’il vous donne le taux nominal, cela implique que les frais de dossier, d’assurance et de garanties ne sont pas inclus.

La durée d’un crédit auto
Elle varie d’un organisme financier à un autre. À vous de décider si vous souhaitez rembourser de petites mensualités sur plusieurs années ou de plus importantes sur du court terme. Dans tous les cas, ces sommes ajoutées à vos autres crédits ne devront pas excéder un taux d’endettement supérieur à 33 %.

En fonction de votre type d’achat, si vous comptez acheter un véhicule neuf ou, au contraire, un véhicule d’occasion, la durée maximale du crédit ne sera pas la même. Pour un véhicule neuf, le
maximum est fixé à 72 mensualités soit six ans ; pour un véhicule d’occasion, on pourra vous accorder 60 mensualités soit cinq ans.

Dans le cas où vous souhaitez acquérir une voiture de plus de cinq ans, certains organismes de crédit limitent le remboursement des mensualités
à 24 mois (deux ans).

Dans tous les cas de figure, la somme minimale d’emprunt pour un crédit automobile est fixée à 1 500 euros.

Les assurances du crédit auto

Selon les organismes, on vous proposera de souscrire à une assurance crédit.

Méfiez-vous : elles ne présentent pas toutes les mêmes protections. À vous de bien étudier les différentes propositions en comparant les niveaux de garantie proposés ainsi que les tarifs. Dans le coût total du crédit automobile, l’emprunteur doit supporter l’ensemble des charges (intérêts, frais de dossiers, d’assurance et de garantie) pendant toute la durée de l’emprunt. En clair, le coût total correspond à la somme de toutes vos mensualités moins le montant emprunté.

Certains services en termes de dépannage ou de prêt de véhicule (si le vôtre est immobilisé) peuvent parfois être inclus dans votre crédit auto.

Pour une voiture neuve, vous bénéficiez systématiquement de la garantie du constructeur pendant plusieurs années.

Les documents nécessaires ?

L’organisme financier peut vous demander de lui faire parvenir les photocopies des documents suivants :

  • Pièce d’identité nationale ou passeport.
  • Les trois derniers bulletins de salaire ou autres éventuels revenus perçus.
  • Justificatif de domicile (quittance de loyer, facture d’électricité, télécoms…).
  • Dernier relevé de compte.
  • Un justificatif de l’emploi des fonds.
  • Un relevé d’identité bancaire ou postal.
  • Un chèque annulé.

Après avoir transmis ces documents, votre demande de crédit sera analysée. Il sera alors question de vérifier votre capacité de remboursement (en fonction des crédits déjà en cours, de vos revenus, de vos autres charges…).

Si votre crédit est accepté

L’établissement avec lequel vous avez souscrit le crédit vous débloque les fonds pour que vous puissiez acquérir votre nouvelle voiture. L’argent sera à votre disposition normalement sous sept jours, voire moins suivant la situation, l’organisme prêteur. Le déblocage s’effectue sous forme de virement sur votre compte bancaire ou bien par chèque.

Si votre crédit est refusé, que se passe-t-il ?

Dans le cadre de l’achat d’une voiture, le fait de ne pas vous voir accorder un crédit auto vous libère automatiquement du contrat passé avec le garagiste ou le concessionnaire. Si vous aviez versé un acompte, il doit donc vous être restitué dans les sept jours.

Remboursement anticipé de mon crédit

Deux solutions s’offrent à vous :

  • Soit vous remboursez la totalité de votre crédit.
  • Soit vous ne remboursez qu’une partie.

En fonction de l’organisme financier prêteur, il se peut que vous ayez des indemnités ou des pénalités à verser. Un bon conseil : avant même de vous engager, renseignez-vous sur cette éventualité, ainsi vous éviterez d’avoir de mauvaises surprises.

Publicités

En mémoire de Spot