Faire appel d’un redoublement devant la commission d’appel

A savoir : en fin de classe de cinquième, de troisième et de seconde, le conseil de classe peut refuser le passage de l’enfant dans la classe supérieure. Il existe un recours, la commission d’appel qui siège dans le département. Elle est composée de professeurs et de parents d’élèves. La demande d’appel doit être motivée.
En pratique : demandez au professeur principal de votre enfant la date et le lieu de réunion de cette commission. Précisez-lui votre intention de la saisir. Rédigez une lettre à l’attention de la commission dans laquelle vous préciserez les raisons pouvant expliquer la faiblesse de votre enfant. Joignez des photocopies de tous les relevés de notes de l’année scolaire et éventuellement les justificatifs, par exemple, bulletin d’hospitalisation ou certificats médicaux si votre enfant a eu des problèmes de santé. S’il s’agit de problème d’origine psychologique (vous avez divorcé et cela a perturbé votre enfant, ou encore il a perdu un proche…), expliquez franchement la situation. Remettez le dossier comportant votre lettre et tous les documents au professeur principal de votre enfant. N’espérez pas obtenir satisfaction si sa moyenne est inférieure à 9 sur 20. Vous pouvez soutenir le dossier de votre enfant devant la commission. Vous avez environ dix minutes pour exprimer vos observations.

Objet : Appel du redoublement de __________

Monsieur,

Le collège (ou le lycée) __________ refuse le passage de mon fils (ou de ma fille) en classe de __________ en raison de résultats jugés insuffisants.

Certes, son année scolaire n’a pas été à la hauteur de nos espérances, __________ (prénom de l’enfant) n’a probablement assez travaillé. Cependant, certaines difficultés peuvent expliquer ces résultats moyens.

En effet, __________ a eu d’importants problèmes de santé qui ont nécessité une hospitalisation ; ou encore a été souffrant à plusieurs reprises et a été obligé de manquer des cours ; ou bien a été affecté par des problèmes familiaux – divorce, séparation, chômage, décès… ; ou encore vient d’arriver dans cet établissement et a eu des difficultés pour s’adapter.

Nous pensons qu’un redoublement de classe démotiverait __________ et pourrait le pénaliser s’il souhaite plus tard présenter des concours pour lesquels une limite d’âge est imposée.

Nous prévoyons pour lui un soutien en mathématiques (ou en français, ou un séjour linguistique, selon le ou les matières faibles…) pendant l’été.

D’avance je vous remercie de votre attention et vous prie d’accepter, Monsieur, mes meilleurs sentiments.

illustration-ecole

Publicités

, ,

En mémoire de Spot