Faire raccorder sa maison

Il ne suffit pas de construire ou d’acheter une maison, encore faut-il que celle-ci soit raccordée aux réseaux : eau, électricité, téléphone et tout-à-l’égout. Voici la marche à suivre.

La maison est déjà raccordée ?

C’est le cas le plus simple, car vous n’avez que quelques formalités à effectuer. Contactez EDF, Orange, votre fournisseur d’eau… pour mettre en place vos abonnements.

Vous construisez : le terrain est-il viabilisé ?

Dans un lotissement, un terrain constructible est obligatoirement viabilisé et raccordé aux réseaux. C’est-à-dire qu’il y a un boîtier EDF, un raccordement à l’eau, etc., en limite de propriété. Mais vous aurez encore à raccorder votre maison à ces réseaux. Faites-vous bien préciser la nature du sol, les frais de branchements aux réseaux et s’ils sont inclus dans le prix d’achat.
Hors lotissement ou en plein milieu de la nature, le terrain n’est pas nécessairement viabilisé. Pour le savoir, adressez-vous à la mairie. Mieux vaut alors demander un devis estimatif aux services concernés avant toute signature.
D’autres documents peuvent vous renseigner, le PLU (Plan Local d’Urbanisme) ou le POS (Plan d’Occupation des Sols) disponibles en mairie. Ils vous donneront une idée de l’évolution de l’environnement et vous préciseront les règles de construction applicables.
Le certificat d’urbanisme indique les limitations de votre droit de propriété, les taxes applicables au terrain et les équipements publics existants ou prévus. Il est valable un an.

A savoir : depuis 2006, les communes doivent être raccordées à une station d’épuration et installer un système de tout-à-l’égout auquel leurs habitants doivent se raccorder. Pourquoi ? Pour limiter les rejets sauvages ; pour maîtriser la pollution ; et pour préserver la qualité de l’eau dans la nature. Les communes situées dans des zones difficiles ou comptant peu d’habitants, compte tenu des dépenses importantes que ces travaux impliquent, ne sont pas tenues de réaliser ces travaux, mais sont responsables du contrôle de la conformité des installations des particuliers.

Eau potable : interlocuteurs, droits et obligations

Si vous êtes raccordé à un réseau, plusieurs interlocuteurs sont possibles : votre commune, un syndicat de communes ou une entreprise privée ayant la délégation pour le gérer. Le raccordement au réseau public peut vous être imposé si le document d’urbanisme le prévoit ou que votre rue, votre lotissement, comporte une conduite.
Si vous disposez d’une source ou d’une nappe phréatique à proximité : rien ne vous empêche d’utiliser votre propre alimentation, sous réserve de déclaration au préfet. L’autorité sanitaire vérifiera alors que l’eau est propre à la consommation et qu’il n’y a pas de risque de pollution.

Qui peut faire les travaux de raccordement ?

Pour relier votre maison aux branchements en limite de terrain, vous pouvez faire appel à un prestataire privé, à ERDF, Orange, etc., ou réaliser vous-même les travaux. Attention, il y a des normes précises à respecter, notamment pour la profondeur des tranchées, les diamètres et la protection des câbles, etc. Prenez conseil auprès de spécialistes. Le tarif est évidemment fonction de la distance, du type de raccordement (aérien ou souterrain) et de la nature du terrain.
Si vous faites construire, vous ne pourrez souvent avoir un devis précis que lorsque les fondations seront terminées.
Le raccordement final doit être fait par des entreprises agréées. Si vous devez traverser une voie publique, demandez également une autorisation de voirie délivrée par la commune, la Direction départementale de l’équipement ou le Conseil général.
Soignez la coordination entre les différents intervenants pour minimiser les coûts ; une même tranchée peut être utilisée pour faire passer plusieurs types de câbles : électricité, téléphone…

Si votre terrain est éloigné des réseaux EDF

EDF a une obligation de desserte de l’électricité à ceux qui la demandent, mais les tarifs dépendent de la distance à couvrir pour effectuer le raccordement au réseau électrique. Pour réaliser le raccordement, EDF établit un devis dont le montant dépend de la distance entre l’emplacement du coffret de raccordement et le réseau ainsi que de la puissance demandée.

À savoir : si vous êtes en zone rurale, le réseau peut être sous la responsabilité d’un syndicat d’électrification. C’est alors à lui ou à votre mairie qu’il faudra vous adresser pour connaître les modalités techniques et financières de branchement à effectuer.

Quelle est la procédure pour les aux usées ?

Si votre terrain ou lotissement est desservi par l’assainissement collectif, vous passerez obligatoirement par lui. Contactez votre commune pour le raccordement. En revanche, si vous ne disposez pas d’un réseau à proximité, mettez en place un assainissement autonome ou individuel. Ce système consiste à traiter les eaux usées (vaisselle, douche, w.c., lessive, etc.) directement sur votre parcelle. Les eaux sont collectées via un réseau de tuyaux, direction une fosse où les particules solides et les graisses vont se dissoudre. À la sortie, l’eau encore sale est traitée par infiltration dans le sol ou dans du sable, les micro-organismes naturellement présents dans le sol se chargeant d’éliminer la pollution. Il suffit de vidanger la fosse tous les 4 ans environ. Le bon fonctionnement doit être vérifié par la commune ou l’agglomération.

 raccordement-maison

Publicités

En mémoire de Spot