Le mot du jour : opprobre

opprobre

Définition : Ce qui humilie, inflige un déshonneur extrême et public. Jeter l’opprobre sur une famille. Couvrir une personne d’opprobre.
Sujet de honte. L’opprobre de cette famille réactionnaire est leur petit dernier, un peu excentrique.
État d’abjection. Vivre honteusement dans l’opprobre.
Genre
: nom masculin
Emploi : relativement fréquent
Citations

Des traces d’opprobre, d’ennui, d’indignation, ternissaient le visage régulier de Mme de Vaugoubert. Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe

J’ai vécu dans l’opprobre et l’asservissement, ployant mon cou rebelle au joug d’un maître rude… Charles-Marie Leconte, dit Leconte de Lisle, Poèmes tragiques

Ne connaissait-il pas le coroner qui pouvait lui éviter l’opprobre de la morgue ? Bertrand Vac, À mon seul désir

« J’ai été en opprobre à mes voisins et en horreur à ceux de ma connaissance. » Jean-François Parot, L’énigme des Blancs-Manteaux

enrichir-vocabulaire

Publicités

En mémoire de Spot