L’autodiagnostic de la maladie migraineuse

QUESTION 1 :

Avez-vous des crises de maux de tête entre lesquelles vous ne souffrez pas ?

illustration-autodiagnostic-migraine

QUESTION 2 :

Sans traitement quelle est la durée habituelle de vos crises de maux de tête ?

Question 3 :

Pendant vos crises, les maux de tête

  • Sont-ils localisés d’un seul côté ?
  • Sont-ils perçus comme du « sang qui bat dans la tête » ?
  • Sont-ils modérés à sévères ?
  • Sont-ils aggravés par le fait de monter des escaliers ?

Question 4 :

Pendant vos crises, les maux de tête s’accompagnent-ils

  • D’une envie de vomir et/ou de vomissements ?
  • D’une gêne au bruit et à la lumière ?

Résultat

Si vous avez répondu :

  • « Oui » à la question 1
  • « Entre 4 et 72 heures » à la question 2
  • Au moins 2 « oui » à la question 3
  • Et au moins un « oui » à la question 4

Les maux de tête que vous présentez sont des crises migraineuses.

Migraine et qualité de vie

L’importance des signes cliniques de la migraine explique son impact sur la qualité de vie des patients : fréquence des crises, durée, intensité, signes d’accompagnement digestifs. Quelques études récentes permettent de mieux évaluer cet impact à la fois sur la vie quotidienne, professionnelle, sociale et familiale.

Ainsi le handicap tant physique que psychologique engendré par la migraine serait plus important que celui provoqué par des crises d’asthme répétées chez un asthmatique. La notion d’impact d’une migraine sur la qualité de vie est une notion récente.

Elle va de pair avec la prise en compte croissante des crises de migraine. On comprend donc aisément l’importance d’une plus grande sensibilisation vis-à-vis des céphalées.

Il faut donc insister sur l’évaluation du handicap causé par la migraine en recommandant de tenir un agenda des crises et de remplir des échelles de qualité de vie.

Autoquestionnaire de qualité de vie

Le questionnaire qui suit a pour but de mesurer votre « handicap-migraine », c’est-à-dire la place que tient la migraine dans votre vie, la façon dont elle vous envahit.

Cela est parfois tout aussi utile à votre médecin pour réfléchir au traitement qu’il doit mettre en œuvre pour vous soulager que la simple description d’une crise isolée de vos migraines, aussi dure soit-elle.

La migraine est une maladie chronique, rappelons-le

Nom et Prénom :
Adresse :
Téléphone n° :
Fax :
E-mail :

Les questions suivantes concernent votre santé pendant une crise de migraine

Merci de répondre en cochant à chaque fois la case appropriée (0, 1, 2, etc.).

0 = Non
1 = Oui, mais cela ne me gêne pas
2 = Oui, et cela me gêne un peu
3 = Oui, et cela me gêne moyennement
4 = Oui, et cela me gêne beaucoup

autodiagnostic1

Les questions suivantes concernent la façon dont vous supportez d’être un migraineux entre les crises

autodiagnostic2

autodiagnostic3

Autoquestionnaire de la migraine

Nom et Prénom :
Sexe :
Date de naissance :
Profession :
Situation de famille :
Nombre d’enfants :
Actif – Chômeur – Retraité – En invalidité – Longue maladie – Accident de travail (Entourez la bonne réponse)

Adresse :
Tél. :
Antécédents familiaux

Des personnes de votre famille souffrent-elles d’une des maladies suivantes ?

Migraine
oui – non

Hypertension artérielle
oui – non

Dépression
oui – non

Épilepsie
oui – non

Maladie allergique (eczéma, asthme, rhume des foins)
oui – non

Histoire personnelle (Barrez les mentions inutiles)

Antécédents : en quelle année ?
Fracture du crâne – Traumatisme crânien Accident de voiture
Convulsions, épilepsie, méningite
Hypertension artérielle
Maladie de cœur (rhumatisme articulaire aigu, etc.)
Diabète
Dépression
Allergies (asthme, eczéma, rhume des foins) Sinusite chronique
Calcul de la vésicule
Constipation
Troubles digestifs
Insuffisance rénale
Arthrose
Avez-vous déjà été opéré. Si oui, quelle intervention avez-vous subie (année : ) ?

Pour les femmes :

Date des dernières règles
Âge des premières règles
Fréquence du cycle menstruel
Nombre de grossesse(s) et d’accouchement(s)
Soulagement éventuel par rapport à la migraine durant cette période
Ménopause
Prise de pilule contraceptive – Si oui, laquelle ?

Êtes-vous actuellement enceinte ?
oui – non

Fumez-vous ? Combien ?
Buvez-vous des boissons alcoolisées ?
Nature ?
Quantité ?
Souffrez-vous actuellement d’une maladie ?
Si oui laquelle ?
Prenez-vous, actuellement, des médicaments ?
Si oui, lesquels ?

Souffrez-vous de troubles du sommeil ?
oui – non

De quel type :

Difficultés d’endormissement ?
Sommeil troublé ?
Réveils précoces au petit matin ?

Sur le plan psychologique, vous considérez-vous :

Soigneux(se), méticuleux(se), perfectionniste
oui – non

Anxieux(se), timide, ayant le trac
oui – non

Irritable, coléreux(se), nerveux(se)
oui – non

Démonstratif(ve), chaleureux(se), ayant de la séduction
oui – non

Ayant besoin d’affection
oui – non

Triste, plein d’ennui, sans envie de bouger
oui – non

Intelligent(e)
oui – non

Pas sûr(e) de vous
oui – non

Renfermé(e), solitaire
oui – non

Distrait(e) rêveur(se), négligent(e)
oui – non

Actif(ve), efficace
oui – non

Description de la migraine

À quel âge vos migraines ont-elles débuté ?

Se sont-elles améliorées depuis ?
oui – non

Si oui, vers quelle date ?

Se sont-elles aggravées depuis ?
oui – non

Si oui, vers quelle date ?

Ont-elles débuté à la suite :
d’un traumatisme (crânien, accident…)
oui – non

d’un changement de vie (travail, mariage)
oui – non

des premières règles
oui – non

d’une maladie
oui – non

d’une intervention chirurgicale
oui – non

Avez-vous plusieurs types de migraine ?
oui – non
Si oui, combien ?
(Ne décrivez alors dans ce questionnaire que le plus pénible)

Souffrez-vous de votre migraine tous les jours ?
oui – non

Ou ne survient-elle que par crises séparées ?
oui – non

Quelle est leur fréquence ?
Quelle est leur durée habituelle ?

Leur apparition est-elle :
brutale ?
oui – non

progressive ?
oui – non

Leur début se situe-t-il habituellement ?
le jour
oui – non

la nuit dans votre premier sommeil oui – non en fin de nuit en vous réveillant
oui – non

n’importe quand
oui – non

Certains de ces signes vous annoncent-ils votre migraine ?
nausées
oui – non

faible douleur localisée
oui – non

sensation de tête vide
oui – non

troubles de la vue (flashs lumineux, points brillants)
oui – non

trouble intellectuel
oui – non

angoisse
oui – non

fringale
oui – non

Votre migraine est-elle située ?
toujours du même côté de la tête
oui – non

toujours d’un côté, parfois le droit
oui – non

toujours d’un côté, parfois le gauche
oui – non

dans toute la tête
oui – non

Est-elle localisée ?
au niveau d’un œil
oui – non

au niveau des deux yeux
oui – non

au front
oui – non

à la tempe
oui – non

au sommet du crâne
oui – non

à l’arrière du crâne
oui – non

à la nuque
oui – non

au maxillaire supérieur
oui – non

à la mâchoire inférieure
oui – non

Ressentez-vous une douleur ?
pulsatile (qui bat)
oui – non

lancinante
oui – non

déchirante
oui – non

en éclair
oui – non

sourde
oui – non

brûlante
oui – non

en étau
oui – non

Votre migraine s’accompagne-t-elle ?
de nausées
oui – non

de vomissements
oui – non

d’une hypersensibilité à la lumière oui – non de rougeur d’un œil
oui – non

de larmoiement
oui – non

d’un écoulement nasal
oui – non

de difficultés intellectuelles
oui – non

d’angoisse
oui – non

de désespoir
oui – non

d’engourdissement du bras ou du visage
oui – non

de difficulté à parler
oui – non

de douleurs abdominales
oui – non

de diarrhée
oui – non

de rougeur de la face
oui – non

de pâleur de la face
oui – non

Pendant la crise, préférez-vous ?
rester allongé au calme dans l’obscurité
oui – non

marcher ou vous occuper en attendant la fin
oui – non

Les migraines vous semblent-elles provoquées par ?
les émotions, les soucis
oui – non

la fatigue, le surmenage
oui – non

le travail
oui – non

le week-end
oui – non

le manque de sommeil
oui – non

l’excès de sommeil
oui – non

le cinéma, la télévision
oui – non

l’ordinateur
oui – non

les changements de temps
oui – non

les gros repas
oui – non

la faim
oui – non

l’alcool
oui – non

le champagne
oui – non

le chocolat
oui – non

le fromage
oui – non

la constipation
oui – non

les règles
oui – non

l’ovulation
oui – non

la prise d’une pilule contraceptive
oui – non

Vos migraines sont-elles moins importantes ?
pendant vos grossesses
oui – non

pendant vos vacances
oui – non

Intensité de votre douleur

Comment qualifiez-vous l’intensité habituelle de votre douleur ? (Situez-la par un trait sur cette ligne) 0 ____________________10

Si vous avez déjà suivi un traitement de fond, indiquez-le ci-dessous, entourez-le d’un trait en indiquant combien de temps, avec quelle efficacité et quelle tolérance.

Dihydroergotamine (DHE)
Séglor
Ikaran
Désernil
Nocertone
Sanmigran
Migristène
Tiapridal
Dogmatil
Tégrétol
Rivotril
Dépakine
Epitomax
Anafranil
Laroxyl
Élavil
Catapressan
Seloken
Sectral
Visken
Avlocardyl
Vidora
Sibélium
Vérapamyl

Entourez d’un trait parmi les médicaments suivants ceux utilisés pour soulager vos crises.
Indiquez d’une croix leur efficacité.

Aspirine
Aspégic
Efferalgan
Doliprane
Paracétamol codéiné
Avafortan
Propofan
Diantalvic
Véganine
Migralgine
Ibuprofène
Kétoprofène
Naproxène
Dihydroergotamine
Ponstyl
Indométacine
Gynergène caféiné
Migwell
Primpéran
Sumatriptan
Relpax
Naramig
Zomig
Zomigoro

Avez-vous déjà suivi un traitement par :
acupuncture
oui – non

auriculo acupuncture
oui – non

homéopathie
oui – non

les plantes
oui – non

cure thermale
oui – non

manipulation vertébrale
oui – non

stimulation électrique
oui – non

relaxation
oui – non

hypnose
oui – non

psychothérapie
oui – non

kinésithérapie
oui – non

bio feed-back
oui – non

autre, lequel ?
oui – non

Publicités

En mémoire de Spot