Objets perdus : Comment les retrouver ?

Chaque année, des milliers d’objets sont perdus dans toute la France. Il existe pourtant bien souvent une chance de les retrouver. Voici un panorama des démarches à accomplir pour tenter de retrouver les objets perdus ou oubliés.

objets-perdus

La procédure à suivre pour retrouver les objets perdus

Où a-t-il été perdu ?

Après avoir perdu un objet, le meilleur moyen de le retrouver est de vous remémorer le lieu et les conditions dans lesquelles vous avez pu l’égarer.

Autrement dit, tentez de réduire le champ des possibilités. Essayez donc de le récupérer avant toute chose à l’endroit où vous présumez l’avoir oublié.

S’il s’agit d’un magasin ou d’un centre commercial, prenez contact avec sa direction dans un délai de cinq jours.

Pour le train et le métro, rendez-vous au guichet de la station où vos affaires ont été oubliées. Si c’est dans la rame que vous pensez les avoir laissées, présentez-vous alors aux deux terminus de la ligne. Les objets y sont stockés en général pendant un délai n’excédant pas 24 heures.

En revanche, il vous sera sans doute difficile de les retrouver si la perte a eu lieu dans un taxi, à moins que vous connaissiez son numéro ou que vous ayez relevé sa plaque minéralogique. Rien ne vous empêche, malgré tout, de vous rapprocher de la société à laquelle il est rattaché.

Enfin, les aéroports constituent également un important pôle d’objets égarés. Dans ce cas, vous avez quinze jours pour vous rendre auprès du poste de police de votre terminal.

Se rapprocher du commissariat ou du service des objets trouvés

De très nombreuses villes en France abritent un service dédié au rassemblement des objets trouvés.

Perdues dans les rues, les administrations ou bien les gares, nos chères affaires personnelles finissent souvent leur course ici. Ainsi, si vos premières démarches sont restées infructueuses, vous pouvez tenter votre chance en vous rendant dans ces centres.

À défaut de l’existence d’un tel service dans la commune où vous pensez avoir perdu vos affaires, rapprochez-vous de la mairie ou du commissariat de police le plus proche du quartier présumé de la perte.

Faire une déclaration de perte

En vous rendant dans les locaux du service des objets trouvés, on vous demandera d’effectuer une déclaration de perte. Vous devrez y donner votre identité, le lieu présumé de la perte et décrire le plus précisément possible le ou les objets cherchés.

Cette formalité a pour but de limiter les vols. Mais elle permettra aussi à l’agent de vérifier si votre bien se trouve ou non dans un des entrepôts ou, le cas échéant, de vous prévenir si, dans les jours suivants, un objet correspondant à votre description venait à arriver dans les locaux.

Cette déclaration peut être adressée par courrier.

Récupérer un objet perdu

Les délais de conservation

Une fois retrouvé, le délai de conservation de chaque objet est variable suivant la valeur qui lui est reconnue.

Si celle-ci est supérieure ou égale à 50 euros, l’objet sera gardé durant un an et demi ; un an à la disposition du perdant, puis six mois à la disposition de l’inventeur (on appelle ainsi la personne qui a ramené l’objet). Pendant ces six mois, le perdant conserve bien évidemment le droit de récupérer à tout moment ses affaires.

Lorsque l’objet vaut moins de 50 euros, ces délais sont ramenés à respectivement trois mois pour le perdant et à un mois pour l’inventeur, soit un total de quatre mois.

Les pièces à fournir

Pour récupérer vos objets, vous devez forcément arriver muni d’une pièce d’identité en cours de validité. Vous pouvez encore donner procuration à une personne de votre entourage. Elle devra alors se présenter avec l’avis de procuration, sa propre pièce d’identité ainsi qu’une photocopie de la vôtre.

Les droits de garde

Chaque service des objets perdus facture des droits de garde. À Paris, pour récupérer un objet, vous devrez par exemple vous acquitter d’une somme de 10 euros. Ce montant atteint même 3 % de la valeur du bien si celle-ci est supérieure à 762 euros.

Perdre ses papiers

La carte nationale d’identité

Si vous perdez votre pièce d’identité, vous devez en faire le plus rapidement possible la déclaration auprès du commissariat de police ou de la gendarmerie du lieu où s’est produite la perte.

Plus tard, vous pourrez éventuellement la récupérer au service des objets perdus muni de cette déclaration.

Si vous choisissez au contraire de la faire refaire, la déclaration de perte est alors à effectuer à la mairie de votre domicile (à Paris, à l’antenne de police administrative de votre arrondissement).

Le permis de conduire

Comme pour la carte d’identité, il convient là encore d’en déclarer la perte au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie. Un récépissé valable deux mois vous sera remis, le temps que
vous le retrouviez ou qu’un duplicata soit établi.

La carte Vitale

Signalez la perte de votre carte Vitale à votre centre de Sécurité sociale. Le temps que la nouvelle vous soit envoyée, c’est votre attestation qui justifie de vos droits d’assuré.

La carte bancaire

Pour des raisons évidentes de sécurité, lorsque vous perdez votre carte bancaire, faites immédiatement opposition. Pour cela, appelez le service opposition toutes cartes au 0 892 705 705. Votre carte devient alors inutilisable.

Le téléphone portable

En cas de perte de votre téléphone mobile et pour les mêmes raisons de sécurité que pour la carte bancaire, faites procéder à la suspension de votre ligne et au blocage de votre carte SIM. Pour cela, appelez le service client de votre opérateur. Il est ouvert 24h/24 et 7 j/7 pour ce genre d’incident.

Si vous retrouvez votre mobile au service des objets trouvés, il vous sera par ailleurs demandé, en plus de votre pièce d’identité, le numéro de votre carte SIM.

En mémoire de Spot