Placements financiers : Comment éviter les arnaques ?

Vous considérez que les placements financiers traditionnels sont trop peu rémunérateurs ? Vous êtes tentés par des perspectives de gains plus alléchantes, plus rapides et plus simples ? Méfiez-vous des offres douteuses, les arnaques ça n’arrive pas qu’aux autres.

Une étude commandée par l’Autorité des marchés financiers (AMF) montrait que 5 % des Français avaient été déjà victimes d’arnaques à l’investissement. Voici nos conseils pour vous aider à détecter les escroqueries aux placements financiers.

profit

Méfiez-vous des offres de formation promettant faire de vous un trader professionnel en quelques jours

Certains sites de trading en ligne, spécialisés notamment dans le Forex (marchés non régulés de monnaies du monde entier) et les options binaires (outils de trading pour spéculer sur une courte durée) vous font croire que vous pouvez devenir trader dans une banque ou une société boursière, opérateur spécialisé dans l’achat et la vente de valeurs mobilières, devises et produits dérivés professionnels après quelques jours de formation, voire après quelques heures, et que vous allez ensuite gagner rapidement beaucoup d’argent.

Si quelques sites sont sérieux, la plupart sont des arnaques. Et si quelques bonnes surprises sont toujours possibles, la grande majorité des personnes ayant investi dans les Forex et les options binaires ont perdu la totalité de leur mise et certaines se sont même endettées.

Nos conseils : méfiez-vous des offres de formation trop alléchantes et irréalistes. On ne devient pas spécialiste du trading en ligne en quelques jours ; c’est une compétence financière de haut vol.

Ne faites pas confiance aux promesses de récupération des fonds perdus

De faux professionnels de la finance, de faux cabinets d’avocats ou encore de faux agents soi-disant mandatés par une autorité officielle (l’Autorité des marchés financiers par exemple), font croire aux épargnants ayant perdu de l’argent sur les sites de trading qu’ils vont pouvoir récupérer leur argent. Afin de récupérer les fonds, ces faux professionnels demandent aux personnes de leur fournir des informations personnelles, notamment leurs coordonnées bancaires, voire dans certains cas de leur verser de l’argent. Il s’agit là aussi d’une arnaque.

Nos conseils : bien évidemment, ne donnez pas suite. Aucun régulateur ni aucune autorité publique n’ont pour mission de récupérer des fonds perdus. L’Autorité des marchés financiers (AMF) recommande aux épargnants de toujours vérifier l’identité du soi-disant professionnel qui vous contacte. Vous pouvez téléphoner à la société pour laquelle la personne prétend travailler et surtout vous pouvez vérifier son agrément sur le site de l’ORIAS. Si vous avez été la cible d’une arnaque de ce type, il vous est conseillé de porter plainte rapidement et de faire opposition auprès de votre banque si jamais vous avez communiqué vos coordonnées bancaires.

Soyez particulièrement vigilant à propos des offres de placement « atypique »

De nombreuses sociétés proposent d’investir dans des placements « atypiques » ou « alternatifs » hauts rendements: cryptomonnaies, troupeau de vaches en copropriété, diamants, terres rares, énergies renouvelables, NFT (non-fungible token_, etc. Soyez vigilants, car les risques liés à ce type de placement sont souvent élevés et ne sont pas toujours annoncés. Par ailleurs, certaines de ces propositions d’investissement sont de réelles escroqueries.

Nos conseils : renseignez-vous et posez-vous les bonnes questions: pourquoi le rendement annoncé est-il si élevé ? Gardez en tête qu’il n’y a pas de rendement élevé sans risque élevé. Dans tous les cas, si ces offres ne disposent pas d’un numéro d’enregistrement délivré par l’AMF, il s’agit d’une activité illégale, passez votre chemin.

En mémoire de Spot