Le mot du jour : prévarication

prévarication

Définition : Action de manquer aux devoirs de sa charge ; concussion, malversation, détournement de fonds publics.
Genre : nom féminin
Emploi : soutenu
Synonymes : achat (de conscience), compromission, concussion, corruption, déprédation, détournement (de fonds), dilapidation, exaction, extorsion, forfaiture, fraude, malversation, maquignonnage, péculat, soudoiement, subornation, trafic d’influence, tripotage, vénalité, magouillage, magouille, tripatouillage, accaparement, affairisme, agiotage, boursicotage, concussion, coup de bourse, intrigue, spéculation, trafic, tripotage, combine, défection, désertion, faux serment, félonie, forfaiture, (haute) trahison, infidélité, insoumission, parjure, scélératesse, lâchage.
Antonymes : droiture, honnêteté, incorruptibilité, intégrité, probité.
Citations

Le même curé de st étienne, trouvé coupable d’une seconde prévarication, fut mandé par le parlement, qui lui défendit à lui et à tous les curés, de donner un pareil scandale, sous peine de la saisie du temporel. Voltaire, Précis du siècle de Louis XV

Il faut absolument dénoncer cette prévarication et exiger la démission du ministre de l’Intérieur. Le Monde.fr

Œillères devant les prévarications des puissants, bobards pour conforter les projets du pouvoir : le journalisme contemporain, le voilà ! Le Monde diplomatique

La croisade de Veer Badra Mishra fut longue et solitaire, barrée par l’indifférence politique, l’incurie de l’administration et les prévarications de toute nature. Le Temps

 

Publicités

En mémoire de Spot